Regarder une fleur en pleine conscience, c’est la regarder dans un silence total.

Aucune pensée, interprétation ou commentaire.

Lorsque ce silence de l’instant présent disparaît, l’instant présent disparaît aussi instantanément.

Même se dire: ” tiens je vais regarder ce détail” , fait disparaître l’instant présent.

Dans notre conception moderne ou actuelle, regarder en pleine conscience reviendrait à faire un arrêt sur image, comme une pause totale.

Même le mot fleur, sa variété, sa couleur disparaissent dans l’instant présent.

Ça me fait quoi de regarder cette image et de la laisser captiver toute mon attention ?

En sophrologie, on demanderait à la personne « vous vous sentez comment à l’intérieur, lorsque vous êtes en complète attention avec cette image, ça fait quoi dedans ? »

La pleine conscience, c’est porter son attention  sur quelque chose que l’on regarde, que l’on fait …

Cette fleur finalement peut être utilisée comme un objet ou un élément de concentration.

Pour entrapercevoir le potentiel de cette technique fort simple, il suffirait de l’appliquer dans sa vie de tous les jours.

Et au bout d’une semaine,

10 jours

ou un mois,

Se poser une question : ” cette technique que m’a-t-elle apportée ? Qu’est ce qui a évolué en moi, dans mon entourage ou dans ma vie de tous les jours”.

Conscience, présence, vivance.